Découvrez comment la recherche scientifique contribue concrètement à se rapprocher de l’atteinte des objectifs du PAD qui font partis de la programmation du RQRAD. Si vous pensez à des contenus à partager, n’hésitez pas à les soumettre en communiquant avec info@rqrad.com.   

Contribuez à cette veille! 

Les membres du RQRAD et toute la communauté scientifique sont invités à partager les avancées et les retombées de leurs projets de recherche, qu’ils soient en cours ou terminés. 

  • Faites connaitre les résultats prometteurs.  
  • Communiquez les retombées de projets et tout exemple de réussite ou d’adoption de nouvelles pratiques sur les entreprises agricoles. 
  • Partagez les résultats vulgarisés de projets de recherche prêts à être transférés afin d’inspirer les conseillères et les conseillers ainsi que les entreprises agricoles.   
  • 18 avril 2024
    Des technologies pour réduire les pesticides dans les pommes de terre

    « On a choisi la ferme Patate Lac-Saint-Jean parce que ce sont des producteurs de semences, et qu’ils sont régis par un cahier de charge assez rigoureux. Ils sont tenus de faire des applications systématiques de produits phytosanitaires pour protéger leur culture. Ils avaient aussi un projet d’irrigation de précision qui s’intégrait bien avec notre projet de recherche », explique Alain N. Rousseau, professeur titulaire au Centre Eau Terre Environnement de l’INRS et cotitulaire de l’axe 3 du RQRAD.

    Source :  Sylvie Lemieux. laterre.ca, 27 mars 2024

    En savoir plus
  • 23 mai 2023
    Programme national de surveillance des pesticides dans l’eau

    L’objectif principal de ce programme pilote, dont les sites au Québec sont des sites d’échantillonnage différents de ceux du provincial, est de fournir des apprentissages qui serviront au développement d’un cadre d’orientation pour les programmes de surveillance des pesticides, y compris le PNSPE. Les résultats attendus du cadre et du PNSPE sont l’amélioration des connaissances sur les niveaux de pesticides dans l’environnement aquatique, l’expansion des partenariats, l’amélioration des collaborations et l’augmentation de l’accessibilité à l’information grâce aux données ouvertes.

    En savoir plus
  • 16 mai 2023
    Compaction dans les terres agricoles de la Montérégie

    Une forte majorité des terres où l’on cultive le maïs et les céréales ont été tellement compactées par la machinerie que leurs rendements en souffrent, au point où l’avenir à long terme de plusieurs entreprises agricoles serait menacé si rien n’est fait, avertit une étude préliminaire présentée par un des membres fondateurs du RQRAD, le professeur et chercheur Jean Caron de l’Université Laval. Les travaux de Jean Caron portent depuis plusieurs années sur la santé et la conservation des sols agricoles, qui est maintenant un des objectifs du Plan d’agriculture durable.

    Sources :
    – Article par Alexis Riopel. Le Devoir, 11 mai 2023
    – Article par Jean-François Cliche. Le Soleil, 12 mai 2023 ⬇️

    En savoir plus
  • 3 avril 2023
    L’intelligence artificielle en agriculture (IA)

    Des membres du RQRAD témoignent d’avenues intéressantes dans ce dossier spécial de L’UtiliTerre consacré à l’IA. Julien Saguez, chercheur au CÉROM, explique les avantages des pièges automatisés pour les ravageurs des grandes cultures (la surveillance phytosanitaire étant une composante importante de la GIEC). Paul Célicourt, chercheur à l’INRS, s’intéresse à la prédiction des besoins en eaux dans la culture de la pomme de terre. Alain N. Rousseau, directeur scientifique du RQRAD et chercheur à l’INRS, collabore également à ce reportage. Il parle des incitatifs à l’adoption de l’IA sur les fermes et aborde les enjeux reliés à la gouvernance des données.

    Source : David Riendeau. L’UtiliTERRE, 22 mars 2023

    En savoir plus
  • 23 février 2023
    Les sols comme solution climatique en agriculture

    Les travaux de recherche de Marie-Élise Samson portant sur la séquestration du carbone dans les sols agricoles ont été présentés au 2e Congrès annuel du RQRAD. La professeure adjointe à l’Université Laval a présenté les grandes lignes d’un rapport qui fait état du potentiel et des défis de séquestrer le carbone dans les terres du Québec. Le rapport, récemment remis au Ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec (MAPAQ), est cosigné avec Denis Angers et Vincent Poirier, professeur à l’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (UQAT).

    Sources :
    – Entrevue radio à Radio-Canada : C’est encore mieux l’après-midi, 14 février 2023
    – Article par Alexandra Perron. ULaval nouvelles, 15 février 2023 ↙️

    En savoir plus
  • 23 février 2023
    La robotique comme boîte à outils pour faire entrer les fermes horticoles dans l’ère de l’agriculture de précision

    Les robots au champ peuvent améliorer les méthodes de sarclage et diminuer le nombre de traitements chimiques dans les cultures horticoles.  Alain Rousseau, chercheur à l’INRS et directeur scientifique du RQRAD, et Olivier Demers-Dubé, directeur de projets et programmes d’innovation à la Zone Agtech, un des partenaires stratégiques du RQRAD, ont participé aux entrevues dans ce dossier spécial consacré à la robotisation en horticulture. Même s’il reste des progrès à accomplir pour l’utilisation des robots sarcleurs, les bénéfices perçus par les producteurs les poussent à continuer d’innover pour faire face à la rareté de la main d’œuvre, au besoin de réduire les risques reliés aux pesticides ainsi qu’aux attentes toujours plus élevées des consommateurs.

    Source : David Riendeau. l’UtiliTERRE, 11 janvier 2023

    En savoir plus
  • 16 décembre 2022
    Moins de pesticides dans les grandes cultures

    Des chercheurs québécois explorent plusieurs pistes de solutions afin de réduire l’utilisation des pesticides utilisés à grande échelle sur les fermes. Le sujet a fait partie des discussions de la COP15 sur la biodiversité. Un des projets de recherche est sous la direction de Marc Lucotte, chercheur à l’UQAM et membre du RQRAD, qui fait ressortir l’importance d’opter pour une stratégie « universelle » à la ferme. 

    Source : Vincent Rességuier. Radio-Canada, 16 décembre 2022

    En savoir plus
  • 6 octobre 2022
    Intelligence artificielle et agriculture verte

    Avec des collègues de l’INRS et de l’Université McGill, le chercheur Saeid Homayouni, spécialiste en télédétection et géomatique environnementale à l’INRS, utilise l’imagerie infrarouge ou en lumière visible, réalisée par drone ou par satellite et combinée à des images satellites radar, pour suivre l’état de santé de la végétation, quasiment plant par plant. Ils ont formé une trentaine de fermes canadiennes à utiliser des drones pour prédire la productivité des cultures de luzerne. 

    Source : Québec Science, 6 octobre 2022 

    En savoir plus